cirque de mafate ile de la reunion

Plongez dans l’histoire, la culture, et l’avenir du cirque de Mafate et de ses habitants, l’essence même de l’île de La Réunion

Vous avez déjà entendu parler du cirque de Mafate, ce lieu mythique situé au cœur de l’île de La Réunion, dans l’océan Indien ? Peut-être êtes-vous même un chanceux qui a eu la chance de le visiter ? Si vous ne connaissez pas encore ce petit coin de paradis, cet article est pour vous ! Je vais vous faire découvrir l’histoire de ce cirque naturel, vous raconter pourquoi il porte ce nom mystérieux et vous parler de sa situation actuelle et de son avenir.

Alors, comment est né le cirque de Mafate ?

 Il s’agit en fait d’un cirque naturel, formé il y a plusieurs milliers d’années par l’effondrement d’une partie du massif volcanique de La Réunion. Il est situé au centre de l’île, entre les cirques de Salazie et de Cilaos, et il est accessible uniquement à pied ou en hélicoptère.

randonner au cirque de mafate

Mais pourquoi ce nom mystérieux de « Mafate » ? 

Selon la légende, il viendrait du malgache « Mahafaty » qui signifie « qui tue ». On raconte qu’un esclave en fuite aurait trouvé refuge dans le cirque et aurait été tué par les habitants qui l’ont découvert. Depuis, le nom de « Mafate » aurait été donné en référence à cette tragique histoire.

L’histoire du cirque de Mafate, en bref 

Le cirque de Mafate a une histoire riche et fascinante. Il a longtemps été un lieu isolé et sauvage, où seuls quelques habitants ont réussi à s’installer et à vivre de manière autonome. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, le cirque a été un refuge pour les esclaves en fuite, les marrons, qui y ont créé des communautés isolées et autonomes. Par la suite, des familles pauvres s’y sont installées pour y cultiver le maïs, le haricot et le géranium, et pour y élever des animaux. Aujourd’hui, le cirque de Mafate compte environ 800 habitants et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

les différents ilets de mafate

Et qu’en est-il de la situation actuelle du cirque de Mafate ? 

Eh bien, c’est toujours un lieu préservé, où la nature est intacte et où la vie s’écoule paisiblement. Il est accessible à pied depuis les villes voisines, et de nombreux randonneurs viennent y faire des excursions pour découvrir ses paysages magnifiques et rencontrer ses habitants. Les habitants de Mafate vivent encore aujourd’hui de manière autonome, sans accès aux commodités modernes comme l’électricité, l’eau courante ou les routes. Ils cultivent toujours le maïs, le haricot et le géranium, et élèvent des animaux pour leur subsistance.

Cet article devrait également vous plaire :  Pourquoi les entreprises réunionnaises devraient investir dans des logiciels EBP

Partez à la découverte des îlets de Mafate : les trésors cachés de l’île de La Réunion !

marla aurère cirque de mafate

Vous cherchez une expérience authentique, hors des sentiers battus et loin des foules de touristes ? Alors, pourquoi ne pas partir à la découverte des hameaux de Mafate, au cœur de l’île de La Réunion ? Chacun de ces petits villages a sa propre histoire, sa propre personnalité et offre des vues spectaculaires sur les paysages environnants. Voici une présentation de quelques-uns des principaux hameaux de Mafate :

  • La Nouvelle : c’est l’îlet la plus peuplé de Mafate, avec environ 150 habitants. Il est accessible à pied depuis Marla ou Col des Boeufs, ou en hélicoptère. Si vous cherchez une expérience de randonnée plus facile, c’est un bon point de départ. On y trouve une école, une église, une épicerie, des gîtes et campings et plusieurs restaurants. Vous y serez accueilli avec le sourire par les habitants locaux, qui sont toujours heureux de partager leur mode de vie et leurs traditions.
  • Marla : c’est l’îlet le plus haut de Mafate, situé à 1 550 mètres d’altitude. C’est l’endroit idéal si vous cherchez un peu plus de défi, car l’ascension peut être raide et difficile. Il est accessible à pied depuis La Nouvelle ou Trois Roches. On y trouve un gros choix de gîtes et de restaurants. Vous pourrez y déguster des produits locaux et vous immerger dans la vie de la communauté locale.
  • Roche Plate : c’est un îlet situé au bord d’une falaise, accessible à pied depuis La Nouvelle ou Aurère. C’est un endroit privilégié pour admirer les paysages à couper le souffle, avec une vue imprenable sur les montagnes et les vallées environnantes. On y trouve différents endroits ou dormir, une école et une épicerie.
  • Aurère : c’est un petit hameau situé au fond du cirque, accessible à pied depuis Roche Plate ou Ilet à Malheur. C’est l’endroit idéal pour se ressourcer et se reposer, loin du bruit et de l’agitation de la ville. On y trouve plusieurs gîtes et restaurants et une petite église.
  • Ilet à Malheur : c’est un hameau isolé, accessible à pied depuis Aurère ou depuis le col des Boeufs. C’est un endroit idéal pour ceux qui cherchent la tranquillité et l’isolement, avec peu de touristes et beaucoup de nature sauvage. On y trouve des gîtes d’étape et un restaurant.
Cet article devrait également vous plaire :  Les 5 meilleures radio de l’île de La Réunion : écoutez les en direct !

Les habitants de ces hameaux sont chaleureux et accueillants, et sont heureux de partager leur mode de vie authentique avec les visiteurs. Vous pourrez découvrir leurs traditions et leurs cultures, goûter des spécialités culinaires locales et admirer des paysages à couper le souffle.

la nouvelle mafate

Mafate face au changement climatique

Mais le cirque de Mafate n’est pas à l’abri des changements climatiques, qui menacent les ressources en eau et les cultures des habitants. Des projets sont en cours pour améliorer l’accès à l’eau potable, l’électricité et les communications pour les habitants de Mafate. Le tourisme est également une source de revenus importante pour les habitants, mais il doit être géré de manière responsable pour ne pas perturber l’équilibre fragile du cirque.

Avenir et futur du cirque de Mafate 

L’avenir du cirque de Mafate est donc incertain, mais il est important de préserver ce lieu unique en son genre. Des initiatives locales sont mises en place pour protéger le patrimoine naturel et culturel du cirque, tout en favorisant un développement économique durable pour les habitants. Le tourisme est une activité en croissance dans la région, mais il doit être régulé pour ne pas nuire à l’environnement fragile du cirque.

Visiter les cirque de Mafate, une expérience hors du temps 

Si vous avez la chance de visiter le cirque de Mafate, vous découvrirez un lieu préservé, où la vie s’écoule paisiblement au rythme des saisons. Vous pourrez rencontrer des habitants accueillants et découvrir leur mode de vie autonome et respectueux de la nature. Vous pourrez aussi admirer des paysages à couper le souffle, avec des montagnes escarpées, des cascades, des forêts luxuriantes et des champs cultivés en terrasses.

Cet article devrait également vous plaire :  Le drapeau de La Réunion : Histoire, Origine et Signification

Pour conclure, nous pourrions dire que le cirque de Mafate est un lieu unique en son genre, où l’histoire, la nature et la culture se mêlent pour offrir une expérience inoubliable aux visiteurs. Préserver ce lieu est une responsabilité collective, pour permettre aux générations futures de découvrir et d’apprécier ce joyau de l’océan Indien. Alors, si vous avez l’occasion de visiter le cirque de Mafate, n’hésitez pas à vous aventurer sur ses sentiers, à la rencontre d’une nature sauvage et d’une culture authentique.